web analytics
3 mars 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

La liste des 14 ministres nommés au gouvernement de Gabriel Attal

Gabriel ATTAL

Emmanuel Macron voulait une équipe resserrée, c'est désormais chose faite. Et celle-ci vire à droite, à quelques mois des élections européennes.

Emmanuel Macron voulait une équipe resserrée, c’est désormais chose faite. Et celle-ci vire à droite, à quelques mois des élections européennes.

Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a dévoilé la composition du nouveau gouvernement jeudi soir.

Les ministres du nouveau gouvernement formé par Gabriel Attal ont été annoncés jeudi soir. Parmi eux, Stéphane Séjourné, secrétaire général de Renaissance, rejoint le quai d’Orsay. Le nouveau ministre des Affaires étrangères a été par le passé pacsé avec son Premier ministre. De quoi se poser la question : comment fait-on pour travailler avec son ex qui est aussi son chef ?

Outre les éclatants ego des nouveaux et anciens membres du gouvernement, leur vie sentimentale risque aussi de faire trembler les murs en Conseil des ministres. Gabriel Attal a en effet nommé Stéphane Séjourné au ministère des Affaires étrangères. Le Premier ministre a été pacsé avec son nouveau chef de la diplomatie française, avant leur séparation il y a deux ans, confirmée par 20 Minutes.

Voici la liste des ministres nommés par Emmanuel Macron, sur proposition du Premier ministre Gabriel Attal :

Parmi la liste des nouvelles nominations, sept ministres conservent leur place, trois autres changent de ministère et quatre sont nouvellement nommés à leurs postes.

• Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, garder la place.

• Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer , garder la place.

• Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, récemment nommé.

• Amélie Oudéa-Castéra, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques. Arrivée au gouvernement comme ministre des Sports en mai 2022, elle est l’une des figures de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris. Elle prend donc la charge d’un « super ministère » incluant l’Éducation nationale, les Sports et les JO.

• Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, garder la place.

• Rachida Dati, ministre de la Culture, récemment nommé .

• Sébastien Lecornu, ministre des Armées, garder la place.

• Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice, garder la place .

• Stéphane Séjourné, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, l-ex d’Attal récemment nommé.

• Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, garder la place .

• Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, garder la place.

• Prisca Thévenot, ministre déléguée chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du gouvernement. Elle a quitté le poste de secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et du Service national universel (SNU) en juillet 2023, lors du dernier remaniement.

• Marie Lebec, ministre déléguée chargée des Relations avec le Parlement, récemment nommé.

• Aurore Bergé, ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.