web analytics
3 mars 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

L’ancien ministre de l’Éducation nationale est nommé Premier ministre à 34 ans

Gabriel ATTAL

L'ancien ministre de l'Éducation nationale, Gabriel Attal, a été nommé premier ministre à l'âge de 34 ans, il est le premier jeune à occuper ce poste dans l'histoire de la Ve République.

L’ancien ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a été nommé premier ministre à l’âge de 34 ans, il est le premier jeune à occuper ce poste dans l’histoire de la Ve République.

Le président de la République Emmanueeeel Macon, a nommé Gabriel Attal Premier ministre le 9 janvier 2024. Il succède à Élisabeth Borne qui avait remis sa démission le 8 janvier 2024. Le décret de nomination du Premier ministre a été publié au Journal officiel du 10 janvier 2024.

Devant la presse dans l’après-midi mardi 9 janvier, Gérald Darmanin signifiait son envie de rester à Beauvau car il n’y a pas «terminé sa mission» et qu’il est «un homme d’honneur», ajoutant : «Vous savez, de là d’où je viens, de province, d’une famille populaire, on aime bien terminer ce qu’on fait.» Ce scud chirurgical a dû faire trembler les murs de Matignon, où Gabriel Attal, qui ne sera resté que cinq mois à l’Education nationale et un an au Budget, a sans doute apprécié la formule.

Parmi les lourdes tâches qui attendent Gabriel Attal à Matignon, il doit gérer Gérald Darmanin figure sans doute dans le top 3 des missions impossibles. Car après une guerre ouverte avec Borne, le ministre de l’Intérieur semble reparti de plus belle avec son successeur, ayant déjà manifesté ses réticences quant à sa nomination.

La nomination, de Gabriel Attal au poste de Premier ministre n’est pas passée inaperçue à l’étranger, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union européenne.

Si Sebastian Kurz avait pris les rênes de l’Autriche à 31 ans, la jeunesse de Gabriel Attal, âgé de 34 ans, interpelle la presse étrangère. Sa transparence sur son orientation sexuelle et les objectifs derrière sa nomination reviennent aussi fréquemment dans les colonnes des journaux.

Aux Etats-Unis, le New York Times tout comme la chaîne de radio publique NPR s’attarde sur l’âge, mais aussi sur l’orientation sexuelle de Gabriel Attal. Ou plus précisément sur le fait qu’il assume publiquement son homosexualité, faisant de lui « le premier Premier ministre [français] ouvertement gay ». NPR rappelle que le nouveau chef du gouvernement avait, alors qu’il était ministre de l’Education nationale, confié sur TF1 avoir été victime de harcèlement scolaire et d’insultes homophobes. De la chaîne japonaise NHK à la RTBF, peu de médias omettent d’évoquer la vie privée de Gabriel Attal, dont « l’homosexualité a été révélée au grand jour en 2018 », retrace la chaîne belge, qui évoque également sa relation avec le député européen Stéphane Séjourné.

Gabriel Attal est l’image d’un jeune français qui se déplace avec un scooter Vespa acheté en 2014 et lui ayant coûté 2600 euros et qui aujourd’hui ne vaudrait pas plus de 1000 euros. En revanche, il est le jeune homme le plus riche de son mandat de Premier ministre.

Quel est le premier ministre qui a duré le plus longtemps au cours de son mandat ?

Geroges Pompidou – 6ans 2 mois et 26 jours.
Bernard Cazeneuve – 5 mois et 04 jours.

Comment choisit-il les ministres ?

C’est le président de la République qui nomme les membres du gouvernement « sur proposition du Premier ministre » indique la Constitution. Le chef de l’État met aussi fin aux fonctions d’un ministre. Le Premier ministre peut aussi, exceptionnellement, présider le conseil des ministres à la place du chef de l’État.

La décision du nouveau gouvernement devra être annoncée d’ici vendredi.

Gabriel Attal doit plancher sur le casting de l’équipe gouvernementale et la composition définitive doit être connue cette semaine. Quelques ministres devraient rester au sein du gouvernement, mais d’autres devront partir.

Pour Gérald Darmanin, on se dirige vers un maintien au ministère de l’Intérieur, tout comme Bruno Le Maire qui devrait aussi garder son maroquin à Bercy.

Côté arrivé, plusieurs noms reviennent avec insistance. La ministre des Solidarités, Aurore Bergé, est pressentie pour le ministère de l’Éducation nationale. Catherine Vautrin, à qui Matignon avait été proposé en mai 2022, pourrait prendre la tête d’un grand ministère des Affaires sociales.

L’élu Horizons de Seine-et-Marne Frédéric Valletoux, ex-président de la Fédération hospitalière de France, pourrait lui être nommé au ministre de la Santé. Enfin, Mayada Boulos, ancienne conseillère de Jean Castex et proche de Gabriel Attal, est pressentie pour le poste de porte-parole du gouvernement. Claire Chazal pourrait aussi en faire partie, son nom est cité pour le ministère de la Culture.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.