web analytics

Paul, Gershwin et moi

Paul, pianiste de jazz, formé au Conservatoire, est approché par Adèle, chanteuse autodidacte brillante et joueuse de claquettes.
Entre ces deux-là que tout aurait dû opposer, un duo houleux se noue autour de l’oeuvre de Gershwin, chacun apportant à l’autre le meilleur de sa sensibilité musicale.
Elle : «Levez vous de votre tabouret. Comme vous êtes coincé!».
Lui : « Faut que ce soit parfait. On se produit samedi».

Très vite, ils rencontrent un succès immense, ils sont demandés partout.
En filigrane, des sentiments se sont développés entre eux …
L’amour résistera-t-il à ce rythme effréné?

L’oeuvre de Georges Gershwin, interprétée au piano, chantée et scandée avec des claquettes, est un ravissement à voir et entendre.
La pièce est bien jouée, bien enlevée. Les acteurs sont excellents.

Tous nos voeux pour que cette pièce connaisse le succès qu’elle mérite !

Paul, Gershwin et moi à 13h30 à La petite Caserne (119 rue Carreterie Avignon) jusqu’au 31 juillet (relâche le lundi).
Avec Mathilde Maumont et Jean Philippe Guillo mise en scène Pierre Cassignard écriture collective pour le texte Compagnie Imagine.