web analytics
3 mars 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

RETROMOBILE 2024: LA MARQUE MG FÊTE SON CENTENAIRE

Le thème de cette année s'articulait autour de la marque MG à l'occasion de son centenaire.

La 48ème édition du salon rétromobile cronsacré aux voitures anciennes et à l’ensemble des voitures de collection, ainsi qu’aux motos anciennes s’est tenu du 31 janvier au 4 février 2024, Pavillon  1, 2 et 3, Parc des expoitions de la Porte de Versailles (75015) à Paris. Le thème de cette année s’articulait autour de la marque MG à l’occasion de son centenaire. Une MG EX 181 figurait d’ailleurs sur l’affiche officielle de l’événement. Par ailleurs, le Dakar figurant parmi les autres thèmes, il était possible d’admirer de nombreuses voitures ayant participé au rallye-raid 4.

Créé EN 1976, ce salon reçoit plus de 100 000 visiteurs et est le second plus grand salon de ce genre en Europe, permettant d’accueillir plus de 600 exposants et 1 000 véhicules. Chaque année, le salon met en avant  un thème qui permet de présenter des expositions et  des animations.

La MG EX 181 SUR L’AFFICHE

Surnommé “Roaring Raindrop”, ce véhicule fait penser à un véhicule spacial aux lignes futuristes, dégageant un style à l’anglaise. Sa couleur verte rappelle le “British Racing Green”. Il se distingue aussi par la vitesse qu’il peut atteindre. En 1957, sur le lac salé de Bonneville en Utah, le pilote britannique Stirling Moss a atteint la vitesse record d’environ 395,31 km/h alors qu’elle est équipée d’un moteur MGA Twin Cam turbo-compressé de 1500 cc, développant 290 ch à 7300t/min, signant ainsi un nouveau record du monde de vitesse. Une nouvelle tentative a été renouvelée 2 ans plus tard, en 1959 par Phil  Hill et un moteur poussé à 300 ch, portant le record à 410,5 km/h. Après plus de 60 ans, la MG EX 181 se trouve dans British Motor Museum, à quelques dizaines de kilomètres de Birmingham, en Angleterre.

LE PROGRAMME 2024

Mercredi 31 janvier 2024
de 9h à 18h – La résurrection de Mandarine avec Gazoline 
de 11h à 11h30 – La saga Monneret : l’amour du deux roues, une histoire de famille ! 
de 12h à 18h – Rencontre avec Mike Wilsmore 
de 16h à 18h – Séance de dédicace du tome 1 La littérature et l’automobile 

Jeudi 1er février 2024

de 9h à 18h – Exposition Saga Monneret 
de 10h45 à 11h15 – Le Rallye Dakar raconté par Jacky Ickx 
de 16h à 17h – Circuler en véhicule de collection en ZFE 

Vendredi 2 février 2024

de 11h à 13h – Séance de dédicace en présence de Magnus Walter et de Gerry Blyenberg 
de 14h à 22h – Vente aux enchères Motorcars Artcurial
de 16h à 17h – Préservation des savoir-faire : les métiers autour de l’automobile 
de 18h à 22h – Exposition Saga Monneret 

Samedi 3 février 2024

de 11h à 12h – Démonstration dynamique du char Chaffee M24 par le club des Teuf Teuf
de 13h à 13h30 – MG Rétro Tour 
de 18h à 22h – Exposition Centenaire Autodrone UTAC Linas-Montléry

Dimanche 4 février 2024

de 11h à 12h – Comment obtenir une attestation pour son véhicule de collection 
de 14h à 16h – Séance de dédicace du tome 1 La littérature et l’automobile
de 16h à 17h – Comment devenir collectionneur : acquisition et entretien 

Lundi 5 février 2024

de 11h à 12h : Démonstration Musée Mauto 
de 14h30 à 15h : Visite guidée de l’exposition Centenaire AUtodrone UTAC Linas-Montléry 
Les temps forts de la 48ème édition

Hormis les séances de dédicace, les visites guidées d’expositions dont celle du centenaire,  il était possible d’acquérir un véhicule de collection et de recevoir des conseils pour l’entretenir. Par ailleurs une vente aux enchères Artcurial était prposée par les partenaires du salon. On y retrouvait des véhicules d’exception revendus à des millions d’euros à des collectionneurs du monde entier. Pour ceux qui ne peuvaient pas s’offrir la voiure de leurs rêves à un prix raisonnable, Rétromobile proposait des véhicules de collection à moins de 25 000 euros, au total 220 lots dont des modèles iconiques. Pour la première fois, l’espace de vente de la maison Artcurial  Motocars a proposé 2 séries de ventes aux enchères: l’une dédiée aux automobiles et aux 2 roues de collections et la seconde sur le thème “Racing, Flying & Yachting”.

Les coups de coeur 2024

Des coups de coueurs étaient proposés aux visiteurs:

1968, Porsche 911 ex Jean-Claude Killy. Avec une évolution esthétique (jantes Funchs, moulures sur le pare-chocs, lettrage doré…) le nouveau modèle propose des nouveautés dont un moteur développant 160 chevaux et 180 Nm de coupe grâce à des pistons forgés, bielles nitrurées, culasses modifiées avec soupapes d’échappement et d’admission de plus grand diamètre et de nouveaux arbres à cames, freins à disques ventilés…

1958 Ferrari 250 GT California Spyder LWB. Les différentes versions possèdent  un V12 de 3 litres de cylindrée et se divisent en 2 catégories: véhicules de courses et véhicules routiers. Du mariage de ces 2 familles, naissait la 250 GT California Spyder, produite seulement en 47 exemplaires. Désormais de couleur bleue, elle reçoit la certification “Red Book Ferrari Classiche”, certifiant que le modèle est en tout point comme à son homologation d’origine.
1966 Citroên HY Camping- car par Currus avec son vélosolex. Modèle atypique et unique en son genre, ce camping-car a été réalisé à la demande de son propriétaire parisien originel par Currus. Avec un moteur de 9 chevaux, le modèle est équipé de tous les éléments indispensables au camping (salle de bain avec WC, table modulaire pour 8 personnes pouvant se transformer en lit, chauffage indépendant, réserve d’eau.) Un Solex 3800 de 1966 peut être accroché à l’arrière du véhicule qui a été entièrement remis en état.
1956 Mondial 250 cm3 Grand Prix. La marque Mondial est peu connue du grand public. Elle est créée en 1929 à Bologne et s’interessera aux 2 roues à partir de 1948. Elle remporte de nombreux succès en  comppétition en 125 et 250 cm3. Cecil Sandford remporte le championnat du monde 1957 grâce à son double arbre à cames  en têtes commandé par cascade de pignons et  bénéficiant d’un double allumage.

Le Dakar

Cette année, le Dakar est mis à l’honneur grâce à une exposition de  dizaines de modèles ayant marqué l’histoire du rallye. Quelques jours après l’arrivée de l’édition 2024 et le premier couronnement d’Audi avec son RS-Q e-tron, le salon offre une rétrospective de 45 ans  d’histoire de la discipline. On pouvait retrouver 2 autos présentes lors du premier Dakar en décembre 1978 ( la Renault4 des frères Marreau et la KZ “La Gazelle” de 1926 engagée par Daniel Nollan et réalisée à partir d’une vingtaine de véhicules.) On pouvait également découvrir des véhicules des années 1980  dont la Porsche 959 victorieuse en 1956 de René Metge, ou la Peugot 405 T16. Le pick-up à 6 roues surnommé “Jules II” de thierry Montcorgé tout comme la Lada Niva de Romain Grabowski ainsi que la Nissan X-Trail pilotée par Johnny Hallyday et l’Audi RS Q e-tron (vainqueur cette année). Concernant les motos, il y avait 3 deux-roues en exposition avec la BMW d’Hubert Auriol (vainqueur en 1983), la Honda HLS 240  d’Eric de Seynes piloté en 1982 et la Yamaha XT 500 de Thierry Sabine

BILAN

Le bilan de ce 48ème salon Rétromobile est satisfaisant avec l’accueil de 130 000 visiteurs, un meilleur chiffre que l’an dernier (second chiffre depuis la création en 1976.) Rétromobile est un rendez-vous incontournable du calendrier automobile de l’année avec un public fidèle et amateur de véhicules de collection.

Les 100 ans de MG avec le prototype EX181 ont eu un rôle primordial pour la marque. De son côté, les 50 ans de la Volkswagen Golf ont attiré les jeunes. Mercédès a mis la 300SL à l’honneur et le stand Renault a consacré son stand (le plus grand du salon) au Rafale avec un authentique appareil exposé aux côtés de la version  4 roues.  La” Superb” de Skoda a fait découvrir l’histoire de la marque avec ses 90 ans d’existence.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.