web analytics

Hommage et obsèques de Jean-Paul Belmondo: un plein d’émotions

ADIEU L’ARTISTE!

Que ce soit lors de l’hommage national ou à l’église St Germain des Prés, l’émotion était au rendez-vous.  Le public s’est rendu esplanade des Invalides jeudi après midi pour rendre un dernier hommage à l’artiste. A l’intérieur, la famille et les amis proches ont pu assister au discours d’adieu du Président de la République.

Le soir, à partir de 19h30 et tard dans la nuit, des  milliers de fans ont pu rendre à Jean-Paul Belmondo un dernier adieu et laisser un message sur le livre d’or.

Vendredi 10, une messe a eu lieu en l’église St Germain- des- Prés avant la crémation au Père-Lachaise. Jean-Paul Belmondo reposera dans le caveau familial au cimetière du Montparnasse.

L’hommage national aux Invalides

La famille a assisté à cet hommage dans la cour des Invalides où la Garde Républicaine avait porté le cercueil recouvert du drapeau tricolore.

Le Président de la République Emmanuel Macron et son épouse ont  rendu hommage au « Professionnel » jeudi après-midi aux Invalides. De nombreuses personnalités politiques et du monde du cinéma étaient présentes  pour exprimer leur chagrin et le vide qu’il laissera dans le milieu de la culture.On notait  la présence de 3 ministres de la culture: Roselyne Bachelot, Franck Riestler et Jack Lang mais aussi  l’ancien président François Hollande et sa compagne Julie Gayet ainsi que Jean Castex et Eric Dupont-Moretti. Thierry Frémaux (Président du festival de Cannes),  Costa Garvas, Richard Anconina, Jean Dujardin et Nathalie Péchalat, Michel Boujenah, Marion Cotillard et Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Arielle Domballes, Patrick Bruel, Laurent Gerra, Patrick Chesnais ou Bob Sinclar représentaient le monde du spectacle.  Côté présentateurs, Michel Drucker, Cyrille Hanouna, Christophe Dechavanne, Karine Le Marchand,….

A l’extérieur, des écrans géants étaient installés pour que la foule puisse suivre ce dernier hommage.

Une coincidence avec la cérémonie aux Invalides, la patrouille de France a survolé Paris vers 19h. Certains ont pensé qu’il s’agissait d’un hommage à « Bébel ». Mais tel n’était pas le cas puisqu’il s’agissait d’un vol pour soutenir l’association « Imagine for Margo » qui agit pour la recherche des cancers pédiatriques

Discours de Victor Belmondo

Victor, petit-fils de l’acteur, comédien lui-même a pris la parole pour commémorer son grand-père.  Entouré de ses frères, soeurs et cousins ainsi que de sa tante Stella, il a prononcé un discours très émouvant, des sanglots dans la voix.

« Tout au long de sa vie, il n’a cessé de chercher le bonheur, mais surtout de le donner. Aussi bien à sa famille qu’à tous les autres. À travers ses films, mais aussi parce qu’il a été et restera : un soleil. Le soleil ne s’éteint pas. Il brille. Il irradie partout, tout le temps. Lorsqu’il se couche quelque part, il se réveille ailleurs. Et notre grand-père nous irradie et il nous irradiera partout de son sourire, sa bonté, son extrême bienveillance : il est un soleil éternel…. « Merci papi de nous avoir donné tant de joie. Merci d’avoir tant partagé ta positivité. Tu nous laisses rempli de ce bonheur immense. On pense à toi, on t’aime. Et amuse-toi bien avec tes copains qui t’ont tant manqué ».

Eloge funèbre du Président

Le président Macron a prononcé l’éloge funèbre après le discours du petit-fils de l’artiste. Très ému, il est revenu sur la personnalité et les rôles de l’acteur. « Nous aimons Belmondo parce qu’il nous ressemblait » … Il  épousa la France » …. « Cher Jean-Paul, vous perdre, c’est perdre une part de nos vies. » …  « Belmondo, c’est un peu nous en mieux »,  « il était de la famille », a t-il déclaré. N’oubliant pas de citer les films où il s’illustra,  il a ajouté: « Interprète orfèvre, cascadeur hors pair, survolant Venise attaché à un trapèze héliporté dans Le « Guignolo », domptant un tigre sauvage dans « L’Animal », cheminant suspendu à un fil d’acier entre deux immeubles dans « Un homme à Rio », mais là toujours », « Flic, voyou, toujours magnifique », a -t-il ajouté avant de conclure « Adieu Bébel ».

Deux couplets de la Marseillaise ont accompagné la sortie du cercueil. Puis l’orchestre de la Garde Républicaine a interprété “Chi Mai” d’Ennio Morricone, bande originale du film “Le Professionnel”, sous les applaudissements du public et de la foule à l’extérieur.

Obsèques en l’église St Germain- des-Près

Après l’hommage national aux Invalides, la famille du « Magnifique » a organisé une cérémonie religieuse en l’église St Germain des Prés (75006) en présence de proches. Toutefois, les admirateurs de l’artiste étaient présents à l’extérieur.

Tout comme la veille, le cinéma français était au rendez-vous notamment son ami Alain Delon, accompagné de son fils Anthony. La star , très souriant, est arrivé avec une béquille à la main, ce qui ne lui a pas retiré le sourire. A son arrivée, la foule a applaudi en l’acclamant.

D’autres personnalités étaient là, tout comme Claude Lellouch, absent lui aussi aux Invalides mais aussi Michel Drucker, Pierre Richard lui aussi en béquille, Jean Dujardin, son vieil ami Pierre Vernier, Béatrice Dalle, Véronique Jeannot, Bérénice Béjo, Thierry Frémaux ou encore Luis Fernandez, ancien entraîneur du PSG. Thomas Dutronc,  Francis Huster, Paul-Lou Sulitzer, le boxeur Brahim Asloum et Daniel Lauclair ont aussi fait le déplacement. Une absence remarquée, celle de Catherine Deneuve qui fut sa partenaire dans « La sirène du Mississipi ».

La cérémonie

Le corbillard est arrivé vers 10h sur le parvis de l’église, accueilli par les applaudissements. Le cercueil est ensuite entré dans l’église, suivi par les membres de la famille. La cérémonie a duré près de 2 heures. Victor, fils de Paul et Luana Belmondo, a pris la parole comme la veille lors de l’hommage rendu aux Invalides. Il a même évoqué une anecdote concernant le cercueil. « Même aujourd’hui, tu nous fais des blagues » s’est-il exclamé  avant de fondre en larmes à la fin. En effet, le cercueil a failli resté coincé dans l’ascenseur, selon des propos rapportés au Parisien. Le réalisateur Claude Lellouch a ensuite demandé à l’assistance  une ovation debout. « Il faut être joyeux aujourd’hui, car Jean-Paul est là pour l’éternité ».

A la sortie de l’église, le cercueil a reçu les applaudissements de la foule avant de se diriger vers le cimetière du Père-Lachaise pour la crémation puis enterré au cimetière du Montparnasse, dans le caveau familial près de son père, le sculpteur Paul Belmondo, sa mère et sa fille Patricia.

Laisser un commentaire